AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Mise à jour des postes vacants le 22/05/11. N'hésitez pas à y jeter un oeil! {Serpentard ,Poufsouffles, Serdaigles & Gryffondors}
De nombreux PV sont encore attendus! Harry Potter & Lord Voldemort (voir avec admin), Blaise Zabini... {liste complète}
Faites vivre le forum : ♠️ ♠️ ♠️ ♠️♠️ ♠️♠️
Visitez notre page de {Partenaires}
Nous avons besoins de Harry Potter et ses compatriotes, ainsi que des Mangemorts & Voldemort URGENT !

Partagez | 
 

 LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité




MessageSujet: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 18:00


Lilly Phoenix Winstead
« C’est dans ses rêves que l’homme trouve la liberté, cela fut, est, et restera la vérité. »

© AURELIE
PRÉNOM(S) : De l'avid de la jeune fille, ses deux prénoms pourraient suffir à la décrire toute entière. Tout d'abord, Lilly. Un nom très simple, très courant, bien qu'il n'en soit pas de même pour son orthographe. Lilly avec deux L, pour une version nordique de la chose. Ce prénom exprime ses origines métisses, c'est pourquoi elle l'affectionne tout particulièrement. Ensuite, Phoenix. Un nom très rare, cette fois. Tout le monde connait le phénix, l'oiseau magnifique. L'oiseau de Dumbledore. Qui brûle, mais renait de ses cendres. Phoenix signifie rouge et noir. Selon Lilly, le rouge de la vie, et le noir de la nuit. Contrasté, comme elle.

NOM(S) : Winstead, bien sûr. Un nom qu'elle est fière de porter, car c'est celui de son père, que, même si elle ne l'a pas vraiment connu, elle estime beaucoup. Mais porter ce nom implique aussi d'autres choses, dont elle se serait bien passé. Une réputation, d'abord. Ce on ne peut pas dire que la majorité des gens de cette famille soient des anges. Elle a dut batailler pour montrer aux gens qu'elle n'était pas un nom, mais une personne. Très différente, d'ailleurs, des autres personnes de sa famille. Mais surtout, en tant que sang-pur issue d'une famille pro-Seigneur des Ténèbres, elle a, implicitement, un "rang", à tenir. Et se détacher de ce que tout le monde attend d'elle n'est pas si simple. La jeune fille en souffre au quotidien, surtout en ces temps troublés.

ÂGE : Née un mois de Mars 1981, dans un hopital moldu de Stockholm, la jeune fille a aujourd'hui 15 ans, même si peu de personnes s'en doutent lorsqu'il la voient pour la première fois. En effet, la demoiselle est loin de paraître son âge. Physiquement, on lui en donnerait à peine 14, tandis que lorsqu'on l'entend parler, on pourrait croire qu'elle est déjà adulte. Lilly s'amuse de ces situations. Peut-être qu'un jour, cela pourra lui servir ...

FRÈRES/SOEURS : Des frères ou soeurs de sang, elle n'en a pas. Mais ses deux cousins, qui sont aussi frères d'adoption, jouent ce rôle, pour le meilleur ou pour le pire. C'est surtout avec Adam, l'ainé, aujourd'hui âgé de 25 ans, qu'elle a noué un lien très fort. Il a beau être mangemort, elle l'aime. Ils ont beau de pas partager les mêmes opinions, ils s'acceptent. C'est sûrement la personne que Lilly aime le plus au monde. Au contraire, avec son second frère, Felix, 17 ans et élève de dernière année à Serpentard, c'est la mésentente totale. On peut même dire qu'ils se détestent. Pour Lilly, son frère n'est qu'un crétin prétentieux, pour lui, elle n'est qu'une sale traître. La plupart du temps, ils s'ignorent.

ORIGINES & ASCENDANCE : La jeune fille a des origines métisses, son père étant anglais et sa mère suédoise. Mais elle n'en reste pas moins une sorcière de sang-pur. Cependant, elle n'aime pas ce terme, qui représente tant de mauvaises choses à ses yeux. De toute façon, à cause des opinions de ses parents, et des siennes, elle n'est pas considérée comme telle, mais plutôt comme une traître à son sang, et donc rejetée par la majorité des autres sang-pur, surtout ceux pro-Seigneur des Ténèbres. De plus, du fait de son adoption par son oncle, elle a la nationalité britannique.

ANNÉE D'ÉTUDES : Lilly est en 5ème année, soit un an de moins que le célèbre Harry Potter. Cependant, cela ne dépend que de son âge, car, si on ne prenait en compte que les capacités magiques, elle pourrait aisément être dans une classe au niveau plus élevé.

MAISON SOUHAITÉE : Serpentard, la maison des serpents, des méchants par excellence. Mais cela signifie t-il que tous les Serpentards sont méchants, qu'ils penchent tous du côté du Seigneur des Ténèbre ? Si c'est le cas, alors Lilly est exception qui confirme la règle. Envoyée dans cette maison à cause de son caractère, elle n'en reste pas moins dans le camp des "gentils". Tout n'est en fait qu'une question d'apparences, et miis Winstead s'emploie à le prouver le plus souvent possible. Même si ce n'est pas simple ...

COMPOSITION DE LA BAGUETTE : C'est la baguette qui choisit son sorcier. Celle de Lilly est en bois de lierre, qui symbolise le labyrinthe, la recherche de soi. Voilà qui correspond assez bien au caractère de notre jeune sorcière. Elle mesure 25,5 cm et renferme un crin de sombral.


ft. EMILY BROWNING


« AINSI SOIS-JE »

CARACTÈRE :
Est-ce qu'il y a seulement une personne dans ce monde qui me connait réellement ? J'en doute. Je ne suis pas vraiment du genre à parler de moi, à faire des confidences. Faire confiance est encore quelque chose que je conçoit mal. Je suis cette fille un peu étrange, toujours un peu à l'écart des autres. Solitaire, un peu ailleurs, dans mes rêves ou je ne sais où. J'ai parfois l'impression d'appartenir à un autre monde, de planer à mille lieues au dessus d'eux. On ne vient pas vers moi. Je fais un peu peur, je crois? Même avec mes camarades, ceux avec qui je m'entend bien, il persiste un écart. Je suis mieux avec les adultes. On est sur la même longueur d'ondes. Je sais que je suis trop mûre pour mon age. Je réfléchis comme une adulte, j'ai des réflexions d'adulte. Et ça ne me déplait pas le moins du monde. Même si mes interlocuteurs sont souvent surpris. D'après les médecins, je suis « surdouée ». Mais qu'est-ce que ça veut dire ? J'ai des facilités, mon niveau est supérieurs à celui des jeunes de mon âge. Je raisonne comme si j'étais plus âgée, certes. Mais je ne suis pas plus douée qu'un autre, je ne suis pas la meilleure. Je n'aime pas ce terme, on ne devrait pas l'utiliser. Mais il est vrai que j'aime apprendre. D'ailleurs, le choixpeau a hésité à m'envoyer à Serdaigle. J'aime découvrir de nouvelles choses, dans n'importe quel domaine que ce soit. Y compris dans celui, très mystérieux, de la magie noire. Je sais que ce n'est pas « bien ». Surtout quand on voit quels sont les représentants de la magie noire, à ce jour. Comprenez moi bien : je suis du côté du bien. Je déteste les mangemorts, que je trouve barbares. Pourtant, oui, je trouve la magie noire fascinante. Dans des termes magiques, uniquement. Je ne suis pas assoiffée de pouvoir, de richesse ou je ne sais quoi d'autre. Seulement … En vérité, je crois que j'ai une énorme part sombre, au fond de moi même. Parfois, je la ressent. J'essaye de la refouler du mieux que je peux, mais … c'est difficile. Et parfois, tout explose. Des colères violentes, sans cause précise. Une envie de détruire tout sur mon passage. Je ne sais pas pourquoi. D'ailleurs, cela m'agace au plus haut point. J'aime que les choses soient claires. Je veux dire, je ne rêve pas d'un monde sans problème, non, ce serait beaucoup trop ennuyeux. Mais j'aime savoir les choses. Je déteste être face à un mystère, quelque chose que je ne peux pas expliquer (d'un autre côté, j'aime aussi explorer, découvrir...). J'aime tout contrôler, à commencer par moi-même. Je ne me laisse pas faire, pas marcher sur les pieds. Quand on me blesse, je ne dis jamais que j'ai mal. Je me relève, toujours. Du moins j'essaie. Je ne veux pas montrer mes sentiments. Car, ensuite, je pourrais être vulnérable. Je veux être forte, pour ne pas laisser la vie me démolir. C'est difficile, surtout en ce moment. Mais je me bas, contre moi-même, pour ne pas me laisser abattre, dans tous les sens du terme. En ces temps troublés, je suis en guerre perpétuelle. Car ce n'est pas mon seul combat. Je me bas aussi pour les autres, pour mes idées et les leurs. Je suis membre de l'AD. Dans ce conflit entre le bien et le mal, je n'ai pas voulu rester passive. Ces gens, les mangemorts, violent des valeurs qui me sont chères. Et je suis prête à tout pour les faire reculer. Lorsque je veux quelque chose, je n'abandonne jamais. La fin justifie les moyens. Tous les moyens. Et si il faut y laisser la vie, je crois que je serais prête à faire ce sacrifice. Ou pas ? Je n'en sais rien, en fait. Il faudrait que j'y sois, pour me rendre compte de ce que cela implique. Mais je combattrais jusqu'au bout, ça, j'en suis sûre. Cependant, il y a une chose que vous devez vous dire. Ce n'est pas parce que je suis du côté du bien que je suis obligatoirement une gentille personne. Je vous l'ai déjà dit, quelque chose en moi est très … noir. Mais même à part cela, je ne suis pas aussi vertueuse que certains de mes camarades gryffondors, par exemple. Tout d'abord, s'il y a bien une qualité des Serpentards que l'on retrouve chez moi, c'est l'orgueil. Je ne dirais pas que j'ai une estime de moi démesurée, mais on va dire que je suis très … fière. Je déteste, par exemple, avouer mes erreurs. Et je m'enflamme, bien sûr, dès qu'on me le fait remarquer. Lorsqu'il s'agit de la répartie, de la guerre des mots, je sais très bien jouer. Je peux faire mal, lorsque je le veux. Au niveau de la manipulation, de la ruse, je suis également assez bonne. Pourtant, parmi mes camarades de Serpentard, je fais figure d'exception (je ne suis pas la seule, fort heureusement). J'aurais, d'après eux, plus ma place à Gryffondor. Mais c'est bête, le choixpeau en a décidé autrement. Vous allez devoir me supporter, les amis. Mais il est vrai que lorsqu'on y réfléchit bien, c'est peut-être vrai. Outre le courage, une qualité que, j'espère, je possède, j'ai aussi quelques traits de caractère qui pourraient me rapprocher de cette maison. On me l'a souvent dit, et je ne le nie pas, je suis un peu comme une bombe, toujours prête à exploser. Je ne dirais pas que je suis hyperactive, mais il est vrai que j'ai souvent du mal à tenir en place. Ce qui est assez agaçant pour mon entourage. Mais tant pis. Mes décisions, je les prend souvent sur un coup de tête. Et une fois que je suis partie, il est quasiment impossible de m'arrêter. J'agis sans réfléchir, ce qui me porte souvent préjudice. Quand quelque chose me passe par la tête, je le dis, je le fais (mais, ne vous y trompez pas, je sais très bien mentir aussi). Je n'hésite pas à dire leurs quatre vérités aux gens. J'attaque, je n'ai pas peur. Les risques ? Bien sûr que je les connais. Je sais qu'ils finiront par me retomber dessus. Mais ça, ce n'est pas mon problème, pour le moment. Je vis au présent.

APPARENCE PHYSIQUE :
Lorsque les gens me voient pour la première fois, ils ne me donnent pas mon âge. Je déteste cela, mais je n'y peut rien. Je suis petite, je fais la taille des élèves de quatrième ou cinquième année. Mais il faut avouer que cela m'est parfois utile. On ne me remarque pas. Je peux me faufiler où je veux. Mais encore, s'il n'y avait que ça ... Je suis aussi très mince, naturellement. Pas anorexique, non, même si je ne suis pas très gourmande. C'est juste une question de constitution. J'ai la peau très pâle, avec quelques tâches de rousseur. Je ne supporte pas bien le soleil. Une image de petite fille fragile qui est bien loin de ce que je suis en réalité. Il faut se méfier des apparences ! J'ai des cheveux bruns avec quelques reflets roux, tout fins et très souples, comme ceux de mon père, parait-il. La seule chose dont je suis sûre, c'est que ce n'est pas vraiment un cadeau. Ils sont, certes, assez jolis, mais pour les coiffer, c'est une autre histoire. Pour les yeux, j'ai hérité de ma mère une couleur qui hésite entre le bleu, le vert et parfois même le marron. On va dire que cela dépend de la lumière. Je n'ai pas de style vestimentaire particulier, cela varie en fonction de mon humeur. Je porte toujours au cou un pendentif en argent en forme de lune, qui a appartenu à mon père.


HISTOIRE :


" Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.
Mourir en tremblant, c'est payer servilement à la mort le tribut de sa vie. "

Je suis la fille de Léonard Winstead, sorcier de sang-pur, fils de parents sang-purs, petit-fils de grands-parents sang-purs. Issu, donc, d'une grande lignée de sorciers, depuis des générations et des générations. Ces grandes familles, qui inspirent le respect, qui tiennent à leur rang plus que tout. Pleines de préjugés, détestant par dessus tout les "sang de bourbe", ainsi qu'il les appellent. Il fut un élève brillant de Serpentard, et sortit de Poudlard avec de très bons résultats aux ASPICS. Il semblait promis à un avenir brillant au Ministère de la Magie, où il avait déjà sa place réservée. Mais, surprenant tout le monde, il décida de partir ... pour la Suède. Étrange, n'est-ce pas ? Officiellement, c'était pour voir d'autres horizons, attendre d'être plus expérimenté avant de rentrer au Ministère. Mais en réalité, il y avait une autre raison, bien plus importante aux yeux de mon père. Car à cette époque, un certain sorcier du nom de Lord Voldemort commençait à faire parler de lui. Le frère ainé de mon père, Emmanuel, celui-là même chez qui je vis aujourd'hui, avait déjà rejoint les rangs des mangemorts, et chacun, du moins, tous ceux qui connaissaient l’existence de ce groupe et l'adhérence de la famille Winstead à leurs idées, s'attendait à ce que papa en fasse autant. Sauf que ce n'était pas dans ces projets. Car il avait beau être Serpentard, il n'était pas tout à fait d'accord avec les principes du Lord, et ceux de sa famille. Mais il savait que l'avouer aurait été du suicide, et il avait préféré l’exil. Un acte lâche, certes, mais plus sûr.

C'est là bas qu'il rencontra ma mère, Eleonora Winstead. Elle travaillait pour le Département de la Justice Magique suédois, l'endroit où mon père avait été embauché, en tant que simple assistant. On m'a dit que c'étaient leurs prénoms qui les avaient rapprochés. En vérité, je n'en sais rien. Je ne les ait malheureusement pas connus assez longtemps pour qu'ils me racontent ce genre de chose. Elle était également de sang-pur, mais sa famille à elle était plus tolérante. Ils se marièrent en Suède un an après leur rencontre. Au bout de quelques temps, les compétences de mon père devinrent évidentes pour tous, et il grimpa les échelons hiérarchiques au sein du Département de la Justice Magique. Sachant qu'il était anglais, et marié avec ma mère, on lui proposa bientôt le poste d'ambassadeur de la Suède en Angleterre. Ils, et particulièrement lui, hésitèrent longtemps avant d'accepter. Mais mon père pensait que cette histoire de mages noirs était terminée. Il n'aurait pas pu se tromper plus.

Car lorsqu'ils arrivèrent en Angleterre, ce n'était plus que la montée du Lord Noir. C'était la guerre. En tant que sang-pur, mes parents n'étaient pas menacés. Mais la situation ne les remplissait pas moins d'effroi. Ils ne pouvaient pas rentrer en Suède, et d'ailleurs, ils ne le voulaient pas. Car depuis la dernière fois, mon père avait changé de point de vue. Il ne voulait plus seulement ne pas faire partie des fidèles du Lord. Il voulait le combattre. Ma mère, elle aussi très idéaliste, était d'accord avec lui. C'est ainsi qu'ils intégrèrent l'Ordre du Phénix. Dès lors, ils n'étaient plus en sécurité. Mais ce n'était pas vraiment important pour eux. Ils combattirent aux côtés de Dumbledore et des autres pendant quelques années, frôlant la mort à plusieurs reprises. Jusqu'au jour où ma mère appris qu'elle était enceinte.

Dès lors, tout était différent. Ils ne risquaient plus seulement leur vie, mais aussi celle de cet enfant à venir, à savoir moi. De plus, étant enceinte, ma mère ne pouvait plus se battre comme avant. Alors, avec l'accord des autres membres de l'Ordre, ils décidèrent de retourner en Suède pour quelques temps, jusqu'à ce que je naisse. Ils pensaient qu'ensuite, ce serait plus facile, qu'ils pourraient me faire garder, peut-être. Ils ne voulaient pas abandonner les autres, mais ils ne voulaient prendre aucun risque. Ils pensaient que les mangemorts ne le sauraient pas. Mais c'était sans compte les espions au Ministère, qui apprirent forcément que la Suède avait pour un moment rappelé ses ambassadeurs. Ils n'auraient jamais pensé être poursuivis, ils n'avaient pas pris le soin de vraiment se cacher. C'était presque trop facile. Ce qu'ils pensaient être une bonne idée se révélait tout le contraire. Je suis née un 15 Février à l'hôpital de Stockholm. Quelques jours plus tard, mes parents disparaissaient.


" L'enfance est le trou noir où l'on a été précipité par ses parents et d'où l'on doit sortir sans aucune aide."

J'étais à peine arrivée au monde, que je me retrouvais déjà toute seule. La famille de ma mère m'aurait, certes, bien accueilli, mais la loi en avait décidé autrement. C'était au plus proche parent de mon père, à savoir mon oncle, que revenait ma garde. Sauf dans le cas où il refusait, bien sûr. Ce qui, étrangement, ne fut pas le cas. Il était un mangemort convaincu, il n'avait pas parlé à mon père depuis au moins deux ans, il aurait du me détester. Mais lorsqu'on lui demanda s'il était d'accord pour s'occuper de moi, il répondit par l'affirmative. Pourquoi ? Je n'ai jamais osé lui demander. Mais je doute que cela puisse être par amour. S'il ne me détestait pas encore, je doute qu'il m'ait jamais aimé. Mais pourtant, il accepta que je fasse partie de sa famille, de sa vie. Il m'éleva comme si j'étais sa propre fille.

D'ailleurs, si un jour, alors qu'elle était furieuse contre moi, ma "mère" ne me l'avait pas dit, peut-être n'aurais-je su que très tardivement que je n'étais pas la fille des personnes chez qui je vivais. Même notre entourage me considérait comme telle. Je ne sais pas s'il en avait toujours été ainsi, mais avec le recul, c'était plutôt étrange. N'étais-je pas la fille de personnes qu'ils détestaient ? Pour mes frères, même si la relation avec Felix devait se dégrader par la suite, je faisais partie de la famille. Quand à Abigail, ma "mère", c'était bien simple : elle m'ignorait. Sans doute n'avait elle pas voulu de moi, mais avait été obligée de m'accepter parce que mon "père" l'avait ordonné. En réalité, elle fut sûrement le plus grand problème de mon enfance, et la première raison de mon isolement, de ma "différence".

Car très vite, on s’aperçut que je n'était pas exactement ce que chacun s'attendait à ce que je sois. En fait, ce qu'aurait du être tout enfant de sang-pur élevé dans les mêmes conditions que moi. Cela fait peut-être un peu cliché, cette image des Serpentards qu'on nous renvoie sans cesse, et que je déteste parfaitement, mais il est vrai que la plupart des enfants que je fréquentaient étaient de ces petits enfants rois, prétentieux, capricieux et convaincus à cent pour cent des idées de leurs parents. Moi, c'était plus compliqué. En fait, le plus souvent, j'étais seule. Mon frère ainé, le seul que j'ai jamais aimé comme un frère, d'ailleurs, avait 10 ans de plus que moi et était donc à Poudlard. Certes, lorsqu'il était là, il faisait tout pour passer du temps avec moi. Ces moments là, j'en garde encore de bons souvenirs. Mais le reste du temps, il n'y avait personne. Mon second frère, âgé de deux ans de plus que moi, n'avait pas envie de s'amuser avec une petite, une fille qui plus est. Très vite, nos opinions divergèrent et nous nous vouâmes une haine réciproque. Une haine d'enfant, bien entendu. De plus, il était celui de nous trois qui ressemblait le plus au schéma du "petit sang-pur capricieux". Au contraire d'Adam, d'ailleurs. Même s'il est mangemort aujourd'hui, il était, et je crois qu'il l'est toujours, une personne parfaite. Intelligent, réfléchi, ouvert avec les autres (du moins ... les personnes qu'il appréciait, cela va de soi). J'étais très fière de l'avoir comme grand frère. Et aujourd'hui encore, même si nous appartenons à deux camps différents, il reste la personne que j'aime le plus, et je ferais n'importe quoi pour lui.

J'étais seule, donc. Et je m'ennuyais à mourir. Très vite, je me plongeais dans les rêves pour oublier. Je m'inventais des mondes, des amis imaginaires. Et puis, lorsque je fus assez grande pour comprendre de quoi il s'agissait, je m’efforçai d'apprendre à lire, et d'ainsi commencer à dévorer les nombreux livres que comptait la bibliothèque du manoir familial. J'étais à l'âge où les petites filles jouent à la poupée, et je lisais des livres pour adultes. On ne me remarquait pas, derrière mes bouquins. Mais, cachée par les pages jaunies, je construisait un "moi". Tout ce que les livres me disaient, tout cela m'apprenait la vie mieux que mon père n'avait jamais su le faire. C'est ainsi que je commençait à comprendre que tout ce qu'on m'avait enseigné n'était pas forcément la vérité, et mes parents et leurs amis, pas forcément des gens biens.

Je devenais une personne, mais pas la bonne personne. Pas la petite fille que j'aurais du être, que mes "parents" auraient voulu que je sois. Mais au début, personne ne le remarquait. On ne me remarquait jamais. Lorsque mon frère rentra au manoir, cette année là,je lui exposai mes débuts théories. Je savait qu'il ne serait pas d'accord avec moi, mais je décidai de lui parler quand même. Si c'était mon frère, si c'était la personne attentive que j'avais toujours connu, il m'écouterait. Et je n fus ps déçue. En effet, il réprouvait gravement ce que je pensai. Mais il ne se fâcha pas. Peut-être pensa t-il que ce n'était que des idées de petite fille, qui ne méritaient pas d'être prises au sérieux. Ou pas. Il me recommanda de surtout me taire, faisant valoir que la réaction de mon père serait sûrement moins bonne que la sienne. Je promis.

Et je continuais cette vie dans le silence jusqu'à l'âge de 8 ans. Cet été là, les choses changèrent complètement. Le repas de famille annuel était organisé par mes parents, et devait se dérouler au manoir. Depuis quelques temps déjà, je n'appréciait plus les repas de famille. Les gens me dégoutaient. Mais, bien sûr, je n'en montrais rien, me rappelant ma promesse. Seulement, cette fois-çi, j'étais plus âgée, plus téméraire. Alors que le sujet de la conversation portait sur "ces immondes moldus", je me surpris moi-même à me lever d'un seul coup, déclarant avec assurance que tout ça n'était que mensonges, et que les moldus valaient autant que nous. Pendant quelques secondes, les gens autour de moi restèrent abasourdis. Avant que mon père ne déclare que j'étais complètement folle. J'aurais pu me taire, mais la bombe était dégoupillée. Je lui balançai tout ce que je pensais à la figure, sans m'arrêter. Je fini par crier "je vous déteste !" avant de m'enfuir dans le parc.

Comme on peut s'en douter, mon père n'apprécia pas du tout. Si je ne reçus pas le doloris, ce fut uniquement parce que mes pouvoirs magiques choisirent ce moment pour se manifester pour la première fois. Je ne sus jamais exactement ce qui s'était passé. J'étais déjà à moitié assommée par les coups de mon père. Je n'ai jamais été très résistante. Je me souviens seulement d'une sorte d'ombre brûlante, comme une tornade. Puis je me suis évanouie. En tout cas, depuis ce jour, je passai dans la famille du statut de "la petite qu'on ne remarque pas" à "celle qu'on évite". Mais malgré tout, j'étais heureuse de pouvoir dire au grand jour ce que je pensais. J'étais enfin moi-même.


" On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres."

J'entrai à Poudlard l'année de mes 10 ans. Autant dire que je n'avais jamais été aussi heureuse. Moi aussi, j'allais avoir une vie ! J'avais entreprit de dévorer mes livres de classe dès le moment où je les avait eus, et je n'attendais plus qu'une chose : être enfin dans cette école légendaire, et pratiquer la magie. A ce sujet, j'en connaissait déjà un rayon, grâce à mes nombreuses lectures. Mais je voulais maintenant passer au plus intéressant : la pratique. Le jour du départ, j'étais incontrôlable. Malheureusement, Adam n'était plus à Poudlard, cette année. Quand à Félix, la mésentente entre nous n'avait fait que grandir au fil des ans. Je devais donc me débrouiller seule. Mais cela ne me posait aucun problème. Je me voyais très bien en petite aventurière, à l'assaut du monde magique.

Contre toute attente, je fus envoyée à Serpentard. Tout d'abord, je n'en fus pas contente. J'avais espéré, en étant envoyée ailleurs, me démarquer définitivement de ma famille. Et voilà que je marchais sur leurs traces ! Mais j'appris que mes parents aussi avaient été à Serpentard, ce qui me rendit le moral. Le seule problème, c'était que cela m'isolait. Pour les autres Serpentards, j'était celle qu'il fallait éviter, la traître. Et pour les autres, eh bien, ils ne me connaissaient pas, mais le fait que je sois une Serpentard ne les incitait pas à venir vers moi. Bon, il faut avouer que mon caractère... difficile y était peut-être aussi pour quelque chose. Mais ce problème, qui au départ me pesait terriblement (j'avais été seule pendant 10 ans, et voilà que je l'étais à nouveau), finit par s’effacer avec le temps. Je rencontrais des personnes qui m'acceptèrent telle que j'étais. Je me fis aussi des ennemis. Mais je restais toujours la même, un peu sauvage.

Les années à Poudlard furent les meilleures que j'avais jamais vécues. La vie au château était si ... magique ! J'apprenais des choses incroyables, je vivais des expériences uniques. Je n'oublierais jamais ces années-là. Mais un jour, tout bascula. Le tournoi des trois sorciers avait été un événement très attendu, exceptionnel pour nous, jeunes sorciers. Ce soir là, lorsque nous vîmes Harry Potter ramener le corps de Cedric Digorry, disant que le Seigneur des Ténèbres était de retour, cela nous sembla ... irréel. Cet homme, ce monstre, pour moi, il n'était qu'une cauchemar passé. Jamais je n’aurais cru qu'il puisse devenir mon cauchemar. Notre cauchemar à tous. Et pourtant ... Quand je rentrai au manoir, cette année-là, j'étais terrorisée. Mes parents me répétaient que ce n'étaient que des mensonges, des calomnies. Mais je ne les croyais pas. Je ne les croyais plus depuis longtemps.

Dumbledore l'avait dit, donc, c'était vrai. L'année suivante Poudlard sombra sous la dictature d'Ombrage. Je la détestait. Ainsi que toutes les personnes dans son genre, qui tentaient de nous embrigader. Je n'aimais pas que l'on me force la main, que l'on me dicte ce que je devais faire ou penser. Quand j'entendis parler de cette histoire de résistance, je décidais aussitôt d'en être. Et c'est ainsi que j'entrais dans l'AD, devenant ainsi traître à ma famille, une deuxième fois. Mais cela m'était égal.

Depuis, tout le monde est d'accord pour dire que le Lord Noir est bel et bien de retour. C'est la guerre, même si cela ressemble plus à la guerre froide. De mon côté, ma position n'a pas changé, même si c'est difficile, vis-à-vis de mes parents, et de mon frère, même si ce dernier m'accepte telle que je suis. Je sais qu'il ne faut qu'une chose pour faire déborder le vase, et que je me retrouve jetée à la porte, enfermée ou même torturée par mon propre père. Je sais qu'il en est capable. Mais j'essaye d'ignorer cette menace. Je l'ai dit, je vis au présent.






« LE CÔTÉ MAGIQUE DE LA CHOSE... »

JUSTIFIE TON CHOIX DE MAISON : Ce ne se sont sûrement pas ses idéaux qui ont envoyés Lilly à Serpentard. D'ailleurs, beaucoup de personnes se demandent si elle n'aurait pas eu plus sa place ailleurs. Pourtant, c'est bien chez les serpents que le choixpeau a décidé de l'envoyer. A cause de sa famille ? C'est ce qu'on pourrait penser au premier abord : presque tous ses ancêtres y ont été. Même son père, pourtant considéré comme un traître. Mais, bien que cela compte peut-être, cela ne fait pas tout, car il existe des exceptions. Pourquoi, donc ? Eh bien, bien qu'elle ne soit pas vraiment "méchante", on ne peut pas dire non plus que Lilly soit une "gentille" personne. Et elle possède certains de ces traits de caractère qui font la réputation de Serpentard. Orgueilleuse, rusée, manipulatrice ... Sans compte cette part sombre, au fond d'elle même, qui se révèle parfois, dévastant tout sur son passage. Mais en intégrant cette maison, qui lui faisait un peu peur, la première fois, la jeune fille a découvert que tout n'est pas tout noir, et que les serpents aussi ont des qualités, même si certains sont irrécupérables. Mais c'est surtout la réputation de la maison qui cache les bons côtés qu'elle peut avoir. D'ailleurs, Lilly a l'impression que, plus que les filles des autres maisons, elle doit, lorsqu'elle rencontre de nouvelles personnes, prouver qu'elle est quelqu'un de bien. Comme si le plus important n'était pas ce qu'on est vraiment, mais ce que notre maison nous oblige à être ...


DANS QUEL CAMP EST-IL LE PLUS APTE À SE POSITIONNER? Tout la portait vers le camp des forces de mal. Du moins, c'est ce que les gens croyaient. Sang-pur, élevée par un mangemort, élève de Serpentard ... Et pourtant, à l'instar de ses parents, Lilly a fait le choix risqué de s'éloigner du chemin tout tracé. C'est presque sans aucune hésitation qu'elle a choisi le camp de l'Ordre du Phénix. Le fait qu'elle soit une rebelle, une traître ne l'affecte pas plus que cela. Elle adhère toute entière aux idées du survivant, et fera tout pour que la lumière gagne cette guerre, du moins si elle a lieu. Mais, même si personne n'en parle clairement, c'est bien ce qui finira par arriver. D'ailleurs, n'est-elle pas déjà en cours ? Ou le fait que les mangemorts occupent Pré-au-Lard n'est-il qu'un petit détail ?

« LE MODLU DERRIÈRE L'ÉCRAN »

PRÉNOM/PSEUDO : Berry, mais ce n'est pas mon prénom. Mon prénom il est moche.

ÂGE : 14 ans

EXPÉRIENCE EN RP : J'ai commencé il y a bientôt deux ans (déjà !) mais je dirais que j'ai environ 1 an et demi d'expérience, parce qu'il y a eu beaucoup de moments "sans" cette année.

COMMENT AS-TU DÉCOUVERT School-of-Poudlard? Comme ça ... ^^ Je cherchais un forum HP, parce que ça me manquais, et puis je suis tombée sur celui-ci. Et j'ai juste eu un COUP DE COEUR pour votre contexte :D ♥

CODE DU RÈGLEMENT : Validé par Dray

AUTRE : Euhm ... Non, je ne vois rien de particulier. Juste que je trouve le header bizarre. Mais bon, chacun ses gouts, et puis de toute façon tout le monde s'en fiche. >< Si vous me cherchez, je suis dehors. Sinon, je n'ai pas encore fini ma fiche, j'ai assez peu de temps en semaine. Mais je trouverais, ne vous inquiétez pas ;) LONGUE VIE A HP ♥



Dernière édition par Lilly P. Winstead le Mer 6 Juil - 12:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora T.Lupin

Nymphadora T.Lupin

 

 


Féminin
ϟ MESSAGES : 113
ϟ GALLIONS : 141
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2011
ϟ ÂGE : 27

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Bois de rose 26.5 cm Crin de licorne.
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 18:26

Bienvenue parmi nous!
Bonne chance pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 19:29

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
Drago L. Malefoy

Drago L. Malefoy

 

 


ϟ MESSAGES : 939
ϟ GALLIONS : 1032
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Derrière toi ...et retourne toi vite

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Aubépine, crin de licorne et 25 cm
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 19:30

Tout d'abord je te souhaite la bienvenue et une bonne continuation pour ta fiche.
Pour ce qui est du code , il faut en choisir un parmi les deux -si je te le dis, ce n'est plus amusant :P-
Ensuite, je ne sais pas si tu avais vu , mais nous n'acceptons plus pour le moment les élèves allant à Serpentard pour le moment, nous sommes de trop et préférons équilibrer les maisons, désolé ^^
Et merci de t'être inscrite, content que le contexte plaise -évidement, pourquoi les gentils gagnent tout le temps ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel M. Davidson

Angel M. Davidson

 

 


Masculin
ϟ MESSAGES : 451
ϟ GALLIONS : 460
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Là, ou personne n'aura idée de me chercher.

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette:
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 19:39

Bienvenue à toi et bonne continuation pour ta fiche :Coeur:
J'aime bien le début de ta fiche, j'espère que tu ne seras pas une peste , les méchants me font peur...
Sinon j'espère que tu te plairas ici parmi-nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 7 Juin - 20:05

Bienvenue ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 10:55

bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
Narcissa B. Malefoy

Narcissa B. Malefoy

 

 


Féminin
ϟ MESSAGES : 155
ϟ GALLIONS : 166
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 11/10/2010
ϟ ÂGE : 26
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Là où tu n'es pas. Là où tu ne seras jamais!

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette:
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 12:41

Bienvenue, et amuses-toi bien parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 14:03

    Merci à tous ♥
    Drago : J'ai une chance sur deux, donc. Alea jacta est x) Et pour Serpentard, mince alors, j'avais pas du tout fait attention. Du coup, faut que je refasse une partie de ma fiche ... en plus du reste. Mais promis, j'essaye de le faire vite.
    Bill : Naaaan, je suis gentille, moi :D
Revenir en haut Aller en bas
Drago L. Malefoy

Drago L. Malefoy

 

 


ϟ MESSAGES : 939
ϟ GALLIONS : 1032
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Derrière toi ...et retourne toi vite

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Aubépine, crin de licorne et 25 cm
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 14:05

Pas de problème.
Je valide ton code, ça va tu as choisis le bon ...:P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 18:47

Bienvenue ! :Main:
Revenir en haut Aller en bas
Remus J. Lupin

Remus J. Lupin

 

 


ϟ MESSAGES : 194
ϟ GALLIONS : 207
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/03/2011
ϟ ÂGE : 31

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Bois de Noisetier, 28.75 cm, ventricule de dragon.
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 19:37

Bienvenuuuue !
Amuses-toi bien parmi nous :Main:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 8 Juin - 21:29

La bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Astoria D. Greengrass

Astoria D. Greengrass

 

 


Féminin
ϟ MESSAGES : 166
ϟ GALLIONS : 196
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 15/05/2011
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Cherche, tu finiras bien par trouver.

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Bois de santal, 29 cm 2, rigide, poile de manticore.
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Jeu 9 Juin - 9:59

Wilkommen bienvenue welcoooooooooooooooome ♪

_________________________



Vice présidente des souris de Miss. Teigne,
fan club officielle de Miss Teigne
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherstory.forumgratuit.org/
Ronald B. Weasley

Ronald B. Weasley

 

 


ϟ MESSAGES : 241
ϟ GALLIONS : 267
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 18/10/2010
ϟ ÂGE : 20
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Derrière toi... *SBAF* Non, en fait, j'étais devant.

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette:
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Sam 11 Juin - 21:26

Welcome ! =]

_________________________

Weasley is our King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Dim 26 Juin - 10:32

    Meeerci ♥ :D
    J'ai PRESQUE fini, désolée d'être si longue --'
Revenir en haut Aller en bas
Drago L. Malefoy

Drago L. Malefoy

 

 


ϟ MESSAGES : 939
ϟ GALLIONS : 1032
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Derrière toi ...et retourne toi vite

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Aubépine, crin de licorne et 25 cm
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Dim 26 Juin - 20:12

Ne t'en fait pas, tu m'as dis la raison donc je comprends parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas A. Kaulitz

Tomas A. Kaulitz

 

 


Masculin
ϟ MESSAGES : 617
ϟ GALLIONS : 799
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Là où les ennuis se trouvent.

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: 25 cm, nerf de coeur de dragon, bois de rose
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Lun 27 Juin - 9:04

Oh zut, je viens d'appercevoir que je ne t'avais pas encore souhaité la bienvenue >.< Donc, bienvenue ! ;D
Courage pour ta fiche, il ne t'en reste plus qu'un petit bout ^^'
J'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous :Coeur2:

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago L. Malefoy

Drago L. Malefoy

 

 


ϟ MESSAGES : 939
ϟ GALLIONS : 1032
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Derrière toi ...et retourne toi vite

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: Aubépine, crin de licorne et 25 cm
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mar 5 Juil - 18:39

Plus de nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité




MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 6 Juil - 12:22

    SIIIIII !! Je suis là, désolée. (ça fait quoi, la 3ème fois que je le dis ?)
    J'ai ENFIN fini ! :hero:
    Bon Ok. l'histoire est pas vraiment super bien écrite, et j'ai du oublier des choses dans le caractère mais ... j'espère que ça va ...
    Merci Tomas ^^
    Et au passage, j'adooore le nouveau design. :Ballon:
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau Magique

Choixpeau Magique

 

 


ϟ MESSAGES : 165
ϟ GALLIONS : 221
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Sur la tete des jeunes élèves ou dans le bureau d'Albus Dumbledore

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette:
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   Mer 6 Juil - 13:22

Mieux vaut tard que jamais, Miss Winstead. Et merci pour ce compliment sur le design!
Alors alors...Voilà une bien curieuse personnalité que vous m'offrez là. Vous n'aimez ni les mangemorts ni la cruauté et pourtant, votre tempérament de feu vous pousse vers une seule maison, celle de SERPENTARD. Vous êtes beaucoup trop "instable" au niveau du caractère pour vous mêler à vos camarades de Serdaigle ou de Poufssoufle, qui eux sont déjà plus calmes et détendus. Membre de l'AD ? La balance semble peser pour le camp adverse à celui de votre maison..Faites attention à vous Miss Winstead, les Serpentards n'aiment pas beaucoup ceux qui ne leur ressemblent pas, on en a déjà eu la preuve avec Mr. Kaulitz, vous maintenant ? Amusez vous quand même parmi nous, et restez sur vos gardes jeune fille!

_________________________


    Si vous allez à Gryffondor ,vous rejoindrez les courageux, les plus hardis et les plus forts,sont rassemblés en ce haut lieu.Si à Poufsouffle vous allez, comme eux vous s'rez juste et loyal,ceux de Poufsouffle aiment travailler .Et leur patience est proverbiale.Si vous êtes sage et réfléchiSerdaigle vous accueillera peut-être, là-bas, ce sont des érudits,qui ont envie de tout connaître.Vous finirez à Serpentardsi vous êtes plutôt malin ,car ceux-là sont de vrais roublards,qui parviennent toujours à leurs fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://school-of-poudlard.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]   

Revenir en haut Aller en bas
 

LILLY ♣ Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. [SERPENTARD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rien pour écrire à sa mère...
» Rien ne nous séparera jamais [Elliott]
» Rien, mais rien à voir avec le JDR, les gars : ma boutique !
» Penguin + Tu n'as rien vu rien entendu...
» Sebastian Romero - Tu n'as rien vu, rien entendu.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Halte là, mon ami ! ♠ :: Cérémonie de répartition :: Navré, tu es un cracmol.-