AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Mise à jour des postes vacants le 22/05/11. N'hésitez pas à y jeter un oeil! {Serpentard ,Poufsouffles, Serdaigles & Gryffondors}
De nombreux PV sont encore attendus! Harry Potter & Lord Voldemort (voir avec admin), Blaise Zabini... {liste complète}
Faites vivre le forum : ♠️ ♠️ ♠️ ♠️♠️ ♠️♠️
Visitez notre page de {Partenaires}
Nous avons besoins de Harry Potter et ses compatriotes, ainsi que des Mangemorts & Voldemort URGENT !

Partagez | 
 

 I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité




MessageSujet: I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}   Sam 26 Mar - 17:39


Bowens & Heaven Lexora
« SERAIS-TU UN SORCIER DANS L'ÂME? »

© TWILLI
PRÉNOM(S) :
Heaven Lexora.
NOM(S) :
Bowens.
ÂGE :
17 ans.
FRÈRES/SOEURS :
Un grand-frère prénommé Alec & une petite soeur, Lexie.
ORIGINES & ASCENDANCE :
D'origines Sang-Pur.
ANNÉE D'ÉTUDES :
Septième.
MAISON SOUHAITÉE :
Serpentard.
COMPOSITION DE LA BAGUETTE :
23cm, bois de chêne & ventricule de dragon, très souple.

ft. NINA DOBREV



« AINSI SOIS-JE »

CARACTÈRE : Issue d'une lignée de Sang-Pur, elle devrait être fière et arrogante avec les sorciers « inférieurs ». Pourtant, très ouverte et un poil rebelle, elle préfère se forger ses propres opinions sur ceux-ci. Son attitude frondeuse vis-à-vis de l'autorité de ses parents provient de son désir de rester totalement indépendante. Elle préfère n'obéir qu'à elle-même. Ambitieuse, déterminée, voire même bornée à certains moments, elle fonce droit devant elle sans se poser de questions. Dès lors où elle sait ce qu'elle veut, rien ni personne ne parviendra à l'empêcher de l'obtenir. Il lui arrive parfois de se montrer versatile, principalement lorsque l'anxiété la gagne. Car oui, il lui arrive de perdre son sang-froid légendaire — rarement. En revanche, elle n'oublie jamais d'être sarcastique, possessive, jalouse ou joueuse. Sa façon d'agir face à quelqu'un qui lui inspire du mépris s'avère fort irrévérencieuse. Elle peut parfois céder à un cynisme déconcertant. Énergique et vive, elle n'aime ni le calme ni rester à ne rien faire. Ce dynamisme mêlé aux idées intempestives qui surchargent ses pensées provoque des insomnies auxquelles elle s'est accoutumée. Elle a souvent la tête ailleurs, mais jamais elle n'exprime à voix haute la cause de son absence. Énigmatique et très individuelle, elle n'aime guère parler d'elle. Si toutefois elle se montre plus loquace en compagnie de quelques personnes, c'est sans doute parce qu'elle les connait depuis longtemps. Fidèle, taquine, rusée, attentive ; autant de qualités qu'apprécie son entourage. A côté de ça, son insoumission, le fait qu'elle soit très rancunière, sa franchise assez blessante et son sens inné de la répartie ont tendance à déplaire à autrui.
Pour une peste insupportable, elle se trouve plutôt charmante. Dommage que tout le monde ne partage pas le même avis.

APPARENCE PHYSIQUE : Svelte et naturellement élégante, Heaven se laisse facilement qualifier de désirable. Sa silhouette féminine, souvent mise en valeur par une démarche souple et cadencée, attire les regards de la gent masculine. De taille moyenne, elle possède de longues jambes, fines sans en faire trop, qu'elle ne se prive pas d'exposer dès que l'occasion le lui permet. La jeune femme tient le dos droit, la tête également et a le regard perçant. Sa chevelure est brune, avec quelques reflets tantôt plus clairs tantôt plus foncés. Ondulés, ses cheveux tombent en cascade le long de son dos, seules quelques mèches glissent vers l'avant pour encadrer son visage rond. Rond et encore marqué par la douceur puérile des enfants. Ses traits délicats lui valent une face trompeuse quant à ce qui réside à l'intérieur de cet ange glacial. Heaven vous induit aussi en erreur de par ses gestes gracieux, son côté princesse en danger, ses lèvres qui appellent à une caresse. Séductrice, elle se joue des hommes avec ses atouts, les narguant au possible au moyen de sa beauté irréelle. Sa peau douce préfère néanmoins éviter d'entrer en contact avec autrui, moins on la touche, moins on la reluque, mieux elle se porte. Cependant, elle ne se prive pas quelques petits plaisirs de temps à autres.
Heaven est tout simplement très attirante, inutile de s'attarder sur une évidence.

HISTOIRE :

Chapitre premier ✗
La découverte des pouvoirs.


« Heaven, fais attention ! » me cria ma génitrice en me voyant prendre de la vitesse. Nous traînions depuis à peine plus d'une demi-heure dans ce parc récréatif et je la soupçonnais déjà d'en avoir marre. Assise toute seule sur un banc, elle était de moins en moins attentive à mes actions. A vrai dire, depuis notre arrivée dans la plaine de jeu, je n'avais pas un seul instant quitté la balançoire grinçante qui lui faisait face — de quoi se foutre d'elle au possible.

Hélas, comme pour exhausser les vœux secrets de ma génitrice, une gamine arriva, attendant sagement son tour. « Laisse la place à la petite fille, ma chérie. » Exprimant clairement mon refus, mesquine, elle m'ôta elle-même de la balançoire avant de me garder sur ses genoux, cependant que la fillette m'avait remplacée. Furieuse, je dardai un regard noir sur celle-ci. Au bout de quelques minutes, j'étais tellement en colère d'avoir dû lui céder ma place qu'il se produisit un phénomène que je qualifiai d'amusant ; sous l'emprise de mon regard malintentionné, les cordes de la balancelle prirent brutalement feu, faisant fuir la gamine qu'une mère consola un peu plus loin. Les flammes gagnèrent du terrain avant de disparaître, comme par enchantement. Sidérée et émerveillée à la fois, ma mère me demanda « C'est toi qui as fait ça ? » « Si je ne peux pas jouer, personne ne le peut. » rétorquais-je, laconique. Ensuite, nous rentrâmes au Manoir où on me félicita d'avoir failli carboniser une fillette, ce qui me laissa perplexe mais satisfaite.

Suite à cela, plusieurs autres manifestations de mes pouvoirs eurent lieu. A force de me servir de la magie — à des fins jamais très catholiques — je finis par en devenir une véritable adepte. Aucune surprise donc lorsque, le matin de mes onze ans, je reçus la lettre tant attendue m'informant que je rejoindrais l'académie Poudlard, à l'instar de mes parents et de mon frère aîné.

Chapitre second ✗
Une gamine capricieuse.


« C'est quoi, ça ? » demandai-je, répugnée. Âgée de cinq ans et quelques, je venais de découvrir un album souvenirs qui m'était jusqu'alors méconnu. Tombée sur une photographie plutôt choquante d'une espèce de boulette toute rose et toute fripée, je m'étais empressée d'aller importuner ma mère avec mes stupides questions. « C'est ta sœur, le lendemain de sa naissance. » J'avais toujours su que Lexie était hideuse, mais de toute évidence, elle parvenait encore à me surprendre. De deux ans ma cadette, je ne pouvais déjà pas la blairer. Mes parents la chérissaient comme la prunelle de leurs yeux, alors que tout ce qu'elle savait dire se résumait à des balbutiements inintelligibles. J'étais prête à parier que même Alec, notre aîné, était déjà capable de courir un marathon sans en sortir essoufflé, à son âge. « Tu as vu comme elle est mignonne ? » « Mignonne ? Beurk ! Elle est dégoûtante. On dirait une truie. » lâchai-je. Ma génitrice se mit à émettre un rictus amusé absolument pas convaincant. Je n'étais pas dupe, je savais très bien que mes remarques blessantes lancées à tout va ne lui plaisaient pas. D'ailleurs, il n'y avait pas que ça qui la gênait dans mon comportement, aussi bien elle que mon père. Outre l'affection pateline que je leur portais, je ne leur vouais guère une grande considération. Ils étaient constamment sur mon dos, toujours à me dicter ma conduite dans le vain espoir de faire de moi une gamine docile. Bien sûr, il était exclu que j'accorde la moindre importance à leurs réprimandes ainsi qu'à leurs exigences. L'idée que mes parents puissent me confondre avec un pantin malléable me blasait complètement. Malgré mon jeune âge, je possédais déjà un caractère bien trempé qui me rendait souvent insupportable, de quoi déplaire à ma famille de sang-pur.

Peu après mes sept ans, une fois que mon potentiel magique se soit développé, ils tentèrent de m'inculquer leurs valeurs, auxquelles je n'adhérais pas. En parfait désaccord avec nos coutumes, je préférais de loin créer mes propres opinions. Seule maître de moi-même, je ne laissais aucune place à une quelconque autorité susceptible de m'influencer. James et Gabrielle Bowens, fervents défenseurs du plus grand Mage noir de tous les temps, n'osaient pourtant pas rejoindre le camp de ce dernier. Deux mauviettes, deux pions de plus errant sur terre. Moi, Lord Voldemort, de ce que j'avais ouï dire à son sujet, il ne me semblait pas plus fréquentable que ma petite sœur. Je n'appréciais pas ses manières, ses idéaux ne correspondaient pas aux miens.

Néanmoins, ce type mystérieux m'intriguait. J'avais toujours été curieuse, et un soir, lorsque j'eus atteint l'âge de huit ans, j'ai voulu en apprendre un peu plus à son sujet. « Pourquoi est-ce que vous l'idolâtrez tant, ce Maître des Ténèbres ? Il a fait quoi, au juste, pour mériter ce titre ? » Suite à mon ignorance s'en suivit un long débat qui gâcha l'entièreté de notre repas. Le patriarche de notre vénérable lignée se lança dans un discours digne du grand admirateur du Lord qu'il était, alors qu'à table, je commençais à somnoler. Ce n'était pas le cas de Lexie qui, elle, écoutait avec assiduité notre père vanter les mérites illusoires de son Seigneur. Je n'avais compris que le tiers de ce qu'il venait d'expliquer lorsque, ennuyée, je lançai un regard exaspéré à mon frère assis à ma diagonale. De ce geste, je savais qu'il avait saisi mon désintérêt profond, et le sourire qui illumina aussitôt son visage fut communicatif. J'aimais beaucoup Alec. Et quand on a personne d'autre avec qui partager notre amour, un frère adoré devient vite l'unique bénéficiaire d'une tonne d'affection.
Pour couper court à ce monologue soporifique, je coupai la parole à mon digne paternel, impertinente « Et ce dessert, il vient ? »

Chapitre troisième ✗
La vie à Poudlard.


Installée au milieu d'un troupeau de mômes tous plus agités les uns que les autres, ma patience atteignait doucement satiété quand un énième élève fut appelé. « Boot, Terry. » Mon tour viendrait, bientôt. Contrairement à la plupart de mes condisciples, je n'avais aucunement hâte qu'on me pose ce vieux chapeau poussiéreux sur la tignasse. Mon caractère ne laissait entrevoir qu'une et une seule possibilité quant à la maison que je rejoindrais. Rusée, franche, déterminée, ambitieuse ; je recueillais toutes les aptitudes nécessaires aux Serpentard. De plus, ma famille trouvait ses racines en cette même maison. Tous avaient revêtit le somptueux uniforme vert et argent. Tous, excepté Alec. Mais ça, ça ne constituait pas vraiment une grande surprise. Il avait toujours été différent, si bien qu'on pouvait facilement douter de son appartenance à notre famille. « Bowens, Heaven. » Je m'avançai vers l'estrade où m'accueillit flegmatiquement la sous-directrice. D'une démarche assurée, je gagnai rapidement le tabouret où je m'assis sous les regards ébahis de mes collègues. Je dus me faire violence pour ne pas hurler une bêtise qui ferait sensation. Ravalant mon sarcasme, je poussai un soupir lasse quand on déposa le Choixpeau sur ma tête. Sereine, j'attendais le verdict. Celui-ci ne se fit pas attendre, comme prévu. « Serpentard ! » Il avait été annoncé presque immédiatement, me libérant aussitôt. Confiante, je me rendis vers la table où se regroupaient tous les autres élèves de ma maison. L'aventure pouvait enfin commencer.


Au cours de ma première année à Poudlard, j'ai su faire preuve d'une extrême concentration. J'adorais les cours, tous m'intéressaient énormément. J'accordais plus d'importance à quelques matières qui me semblaient primordiales, tout en maintenant de très bons résultats partout ailleurs. J'étais fière de conter mes exploits à mon frère aîné. Chaque fois que je le croisais au détour d'un couloir, il en prenait pour son grade. « Tu aurais bien besoin que je te donne des cours particuliers ; tu es si nul ! » Le mensonge éhonté que je venais de sortir le consterna. « Heaven, va jouer ailleurs ! » Il me détestait. Enfin, ça, c'était ce qu'il se bornait à me répéter. Je lui portais sur les nerfs en permanence, ne lui accordant pas une minute de répit « Fais pas cette tête, je te ferai un prix d'ami. » ajoutai-je, feignant la compassion. Alec devait me trouver très collante, accablante aussi, mais malgré tout, je ne doutais pas de l'affection qu'il me portait. De mon côté, n'avoir que lui pour famille à Poudlard me comblait de joie. Nonobstant mon caractère électrique, je me suis rapidement intégrée, même si mes camarades s'opposaient pour la plupart à ceux que mes parents auraient aimé que je côtoie …


Lors de ma troisième année au château, mes connaissances les plus proches se résumaient à deux Serdaigle plus âgés que moi — des amis à mon frère —, une Sang-mêlé et une Gryffondor en guise de meilleure amie, pour seulement trois collègues de ma propre maison. J'aimais explorer d'autres terrains, me rebeller, contourner les règles toutes établies. Ce qui contraria énormément mes géniteurs, c'était ce lien très étroit lié avec la Gryffondor, nommée Calixton. « Des gens comme nous ne sont pas amis avec des Sang-de-bourbe, Heaven. » James, mon père, toujours aussi intolérant. Évidemment, il avait choisi la veille de Noël pour que nous ayons cette discussion. Je l'avais informé de ma relation avec Callie, et ça n'avait pas manqué de le plonger dans une colère noire. « Quand est-ce que tu comprendras que nous leur sommes supérieurs, par Merlin ?! » Jamais. J'étais trop différente, je ne leur ressemblais pas, à eux, ma famille. Leur façon de penser me laissait totalement indifférente. D'ailleurs, mon frère non plus ne se pliait pas vraiment à leur autorité, même s'il restait plus réservé que moi. Seule Lexie gobait tout ce qu'ils désiraient. Comme une machine, elle exécutait leurs ordres, adoptait leur philosophie obscure. « Ces individus ne sont pas fréquentables. Je t'interdis de revoir cette fille, tu m'entends ?! » beugla-t-il. Assise au centre de la pièce, j'avais jusque là fixé un point droit devant moi. Je fis mine de retomber sur terre avant de demander innocemment « C'est à moi que vous parliez, Père ? » Furieux à cause de mon manque total de bienséance, il partit sans piper mot extérioriser sa rage dans la salle voisine.


L'acharnement de mes parents visant à détruire ma relation avec Calixton n'eut sur celle-ci aucun effet dévastateur. Au contraire, plus les mois passaient, plus nous nous rapprochions. De cet antagonisme, notre amitié n'en est ressortie que plus forte. Et mon côté rebelle se fit de plus en plus marquant, jusqu'à devenir tape-à-l'œil. Je ne serais jamais Mangemort.


Aujourd'hui, c'est mon ultime année au château que j'entame. L'an dernier, l'ambiance avait radicalement changé. L'atmosphère semblait constamment tendue. Certains professeurs donnaient l'impression de se terrer dans leurs bureaux, pendant que d'autres se pavanaient dans les couloirs la tête haute. Un changement s'opérait. Quelque chose ne tournait pas rond, j'en étais certaine. Les comportements s'avéraient de plus en plus suspects, ce qui n'annonçait rien de bon. De mon côté, je ne suis toujours pas prête à livrer mes services au Lord, comme le voudraient mes parents. On pourrait me considérer comme une traître, ce que je n'aurais aucune raison de nier.

« LE CÔTÉ MAGIQUE DE LA CHOSE... »

JUSTIFIE TON CHOIX DE MAISON : Heaven possède un caractère fort puissant. Elle est mesquine, roublarde, rusée, insoumise, autant de critères qui la rendent parfaite pour appartenir aux Serpentards. Pour faire appui à cette évidence, tenons compte de ses origines purement Sang-Pur, de la coopération de ses parents avec le Seigneur des Ténèbres, et de toute la rigueur de son éducation.

DANS QUEL CAMP EST-ELLE LE PLUS APTE À SE POSITIONNER? Elle n'est pas vraiment impliquée dans la guerre, mais elle refuse obstinément de devenir Mangemort. Non seulement parce qu'elle voue une haine envers ses parents, adeptes du Lord, mais aussi parce que sa meilleure amie est une Sang-de-bourbe. On pourrait donc supposer que si elle devait choisir, elle voterait pour le camp de Potter, ce qui nuirait fortement à sa réputation parmi les Serpentards.

« LE MODLU DERRIÈRE L'ÉCRAN »

PRÉNOM/PSEUDO :
Schei. ♀
ÂGE :
15 ans.
EXPÉRIENCE EN RP :
Ça fait un an que je suis sur des forums RPG. J'écrivais déjà avant ça, toujours sur le thème de Poudlard. Je fais environs une vingtaine, parfois une trentaine de lignes dans mes RPs. Parfois plus si je suis inspirée.
COMMENT AS-TU DÉCOUVERT School-of-Poudlard?
Sur Best RPG.
CODE DU RÈGLEMENT : OK by TAK.

AUTRE : Je trouve le forum très chaleureux, et vraiment motivant ! J'ai hâte d'être une des vôtres. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Tomas A. Kaulitz

Tomas A. Kaulitz

 

 


Masculin
ϟ MESSAGES : 617
ϟ GALLIONS : 799
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Là où les ennuis se trouvent.

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette: 25 cm, nerf de coeur de dragon, bois de rose
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}   Sam 26 Mar - 20:28

Bienvenue et merci de ton inscription sur SOP!
Tout est bon, il ne te manque plus que l'analyse du Choixpeau pour que tu sois entièrement des nôtres :-)
Bon jeu, et si tu as un doute ou des questions, n'hésites pas à contacter les admins.

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

Choixpeau Magique

 

 


ϟ MESSAGES : 165
ϟ GALLIONS : 221
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 21/07/2010
ϟ CARTE DU MARAUDEUR : Sur la tete des jeunes élèves ou dans le bureau d'Albus Dumbledore

~ Le passe-partout du sorcier
Mes relations
:
Composition de la baguette:
Mes envies de sorcier
:

MessageSujet: Re: I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}   Sam 26 Mar - 20:40

Une jeune fille qui appartient à la tradition des Sangs-purs..Une maison n'est certainement pas pour toi, en vue de ta personnalité: Poufssoufle. Non, tu serais bien trop médisante, et tu es beaucoup trop rusée pour eux. Gryffondor ? Il n'en est pas question, tu es l'opposé de tous leurs principes, et pour Serdaigle et bien, tu n'as pas l'amour de la connaissance qui est recquis..Perfide, manipulatrice, une seule maison te convient..SERPENTARD
Souviens-toi de toujours te montrer à la hauteur de mon choix jeune fille, et ne me déçois pas.
Je vois tout, je sais tout, j'entends tout..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://school-of-poudlard.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm gonna crack. ✗ {SERPENTARD}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Match 5 : Inscription Serpentard
» [MATCH 1] POUFSOUFFLE vs SERPENTARD
» Judicael San Zarao (Serpentard)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Halte là, mon ami ! ♠ :: Cérémonie de répartition :: Navré, tu es un cracmol.-